Le PW-5 "Smyk"

Source : Skrzydla w miniaturze n17

     

I. La World Class et le PW-5.

   Tout d'abord, un peu d'histoire.
   Le PW-5 a été conçu par l'université aéronautique de Varsovie, en Pologne. Il est le résultat du projet de planeur léger qui est en étude depuis 1978. Ce fut pour les étudiants l'occasion de mettre en pratique leurs cours sur la mise en place d'un un projet, le calcul de structure ... etc...
    Le PW-5 est le cinquième et dernier de ces planeur à avoir volé.

   Quand le cahier des charges de la world class est sorti, l'expérience de ces projets a permis rapidement d'aboutir à un résultat convaincant, puisque c'est le PW-5 qui a remporté la compétition.
Les principales caractéristique requises pour la world class sont :

  1. Répondre à la norme JAR-22.
  2. Avoir un prix raisonnable : la moitié du prix d'un classe standart.Piour cela, aucune option (winglet, train rentrant, volets, water ballast) n'est autorisée;.
  3. La sécurité est importante : vitesse de décrochage inférieure à 65km/h, un potentiel d'au moins 9000h de vol, AF efficace, frein de roue.
  4. Les performance doivent être celle de la classe standart dans les années 60, à savoir une finesse d'au moins 30 et un taux de chute mini inférieur à 0.75m/s.
  5. Envergure entre 12 et 15 m
  6. De bonne qualité d'accrocheur et de renifleur de thermique.
  7. Le dos du siège doit être incliné d'au moins 45 (position semi-couchée, et non couchée).


   Enfin, le planeur de la world class idéal doit être aussi adapté à la dure vie de club : pour les premiers solos, les premiers circuits ...

II.La carte de visite du PW-5.

Les caractéristiques géométriques du PW-5
envergure 13 440 mm
longueur 6 220 mm
hauteur 1 280 mm
cordes Emplanture : 1000 mm
aileron : 600 mm
saumon : 200mm
surface alaire 10.16 m²
allongement 17.80
Profil NN 17-18
masse à vide 185 kg
masse mini du pilote 55 kg
masse maxi 300 kg
Charge alaire de 235 à 295 g/dm²

   La réponse apportée par l'université de Varsovie au cahier des charges de la world class est plutôt originale, et le PW-5 ne ressemble à aucun autre planeur : on aime ou l'on n'aime pas...

  •    La forme du fuselage correspond à un soucis d'optimisation au basse vitesse et de sécurité. Sa forme originale change un peu des suppositoires. Un stab en croix a été choisi pour des questions de poids et de solidité. En plus, le contrôle au sol à basse vitesse est meilleur, puisque que le stab fonctionne en effet de sol... La brochure polonaise propose même les coordonnées du fuselage.

  •    L'aile possède une forme assez simple, puisqu'il y a un seul trapèze. Par contre, le saumon sera plus difficile à réaliser: il est elliptique sur 1/6 de l'envergure.
       Un profil particulier, le NN 18-17, a été créé spécialement pour le PW-5, avec comme particularité d'être assez peu sensible aux moucherons et autre saletés qui peuvent s'accumuler sur le bord d'attaque. Je ne sais pas du tout s'il serait adapté à notre nombre de reynolds, mais à le regarder, il ressemble un peu à un HQ 3/..., en assez épais. Qui tentera l'expérience ?


    Voici quelques indication sur le domaine de vol du PW-5 réel :

                  
    Les caractéristiques en vol du PW-5
    (masse moyenne : 250 kg)
    Accélération maxi +5.3/-2.65
    Finesse max 33 à 80 km/h
    Vitesse de décrochage 62 km/h
    VNE (never exceed speed) 220 km/h
    taux de chute mini 0.64 m/s à 73km/h
    autres taux de chute 1.0 m/s à 100km/h
    2.2 m/s à 140km/h


        Les performances en vol du PW-5 sont loin d'être ridicule. On doit d'ailleurs se rappeler que la finesse de ce planeur correspond à celle des meilleurs planeurs de la classe standart dans les années 60. On est finalement proche d'un Ka-6. Par contre, pour ce qui est des qualités d'accrocheur et de grimpeur, je ne sais pas trop, la machine étant plus lourde que celle précédement citées.
       En modèle réduit, les proportions du PW-5 "sonnent bien", il ne devrait pas y avoir de surprise de ce coté. L'inconnu reste la configuration aérodynamique. On peut bien sûr utiliser une série de HQ 3 voire 3.5, on ne prend guère de risque, et on aura un super gratteur. Mais le profil d'origine pourrait-il s'adapter, au moins à l'échelle 1/3 ? Je vais essayer de me renseigner...
       De plus, avec son coté trapu, on peut facilement imaginer que ce planeur sera tès sympa en voltige. D'autant que le grandeur semble plus ou moins être conçu pour (je ne déchiffre pas très bien le polonais...).


       Alors, vous êtes tenté ? Passez donc à l'étape suivante : dessinez votre plan !


    III. De la documentation sur le PW-5.


  • Le web et le PW-5 :

       Plus de 220 PW-5 ont été construits, et ils volent tout autour de la planète : en Nouvelle-Zélande... voici une adresse ma foi fort utile sur le PW-5.

    Le site qui centralise les information sur le PW-5
  • Le papier :

       Cette brochure est réellement formidable, mais elle était malheureusement présente en un seul exemplaire à la librairie. La plupart des plans et certaines photos de cette page en sont issus.
       Voici une petite liste des documents que j'ai scanné, et qui sont à votre disposition soit sur le site pour les fichiers pas trop volumineux, soit par mail :

    1. Un plan 3-vues.
    2. Les différents logos à apposer sur le P-5 "Smyk".
    3. L'aménagement du fuselage : disposition des instruments et étiquettes.
    4. Deux planches de photos de détail.


       Voici donc un petit tour d'horizon rapide sur un formidable petit planeur, le PW-5. Malheureusement, la construction d'un modèle de PW-5 n'est pas du tout prévue dans mon programme à l'heure actuelle, alors, si l'aventure vous tente, n'hésitez pas, tenez moi au courant !
       J'essayerais de maintenir à jour les nouvelles fraiches sur le PW-5 dans le monde, et si quelque chose m'a échappé, prevenez moi !

    Bonne construction et bon vol !


    Mail !

    Contactez moi !